Bienvenue          

 



 

Suisse ou étrangère? D’une manière quelconque, les secondos et les secondas sont les deux: Suissesses et étrangers. Nous nous n’appelons ni Müller ni Sutter; au contraire, nous avons souvent des noms de famille comme Fiorentino, Gomez, Svensson, Tadic, García, Yeng, Szalay, Malek, Ibrahimi, Miller, Ganiyou ou Hacisalihoglu. La plupart est née en Suisse, est allée à l’école ici, travaille ici et vit malgré tout à cheval entre deux mondes.
Notre image n’est pas la meilleure, et nous voulons la changer. Les Suissesses et les Suisses nous ont fait comprendre bien des fois que nous ne font pas complètement partie des leurs – la dernière fois à l’occasion de la votation sur la naturalisation facilitée en septembre 2004. Cela faisait mal - et fait toujours mal. Cependant, des lamentations chroniques ne sont pas de notre style. Nous préférons montrer ici ce que nous pourrons faire et ce que d’autres pourront faire pour nous, ce que nous pensons et sentons. Nous voudrons animer la discussion, tirer l’attention sur des films, des débats et d’autres activités concernant les secondas et les soncondos et ainsi améliorer notre image et en même temps augmenter nos chances quand il s’agit de chercher une place d’apprentissage, un travail, dans les écoles ou tout simplement dans les têtes des Suissesses et Suisses «ethniques». Et en espérant que l’on ne nous apercevoit pas uniquement comme élèves problématiques, chauffards, porteuses de foulard etc. mais comme ce que nous sommes: des secondas et secondos. Des personnes tout à fait normales qui appartiennent à la Suisse depuis longtemps.

 

 

 
Nouveau Shirts